とおいひのうた いまというひのうた

自分が感じてきたことを、順不同で、ああでもない、こうでもないと、かきつらねていきたいと思っている。

ノーベル文学賞に米国歌手ボブ・ディラン氏(16/10/13) 作成中

2016年10月13日 21時23分37秒 | 音楽

ボブ・ディランさんにノーベル文学賞 音楽家・作詞家

 

良く調べつつ情報が入り次第記事を完成させていきます。

Blowin' in the wind (Cover) Bob Dylan 風に吹かれて ボブ・ディラン

 

                     

Wow!Surprised! Bob Dylan wins 2016 Nobel prize in literature

 

ウイキイより 

ノーベル賞受賞者ノーベル賞
受賞年:2016年
受賞部門:ノーベル文学賞
受賞理由:米国歌謡に乗せて新しい詩の表現を創造した

ボブ・ディラン英語Bob Dylan1941年5月24日 - )は、アメリカミュージシャン。出生名はロバート・アレン・ツィンマーマン(Robert Allen Zimmerman)だが[1][2][3]、後に自ら法律上の本名もボブ・ディランに改名している[4][5]

風に吹かれて」、「時代は変る」、「ミスター・タンブリン・マン」、「ライク・ア・ローリング・ストーン」、「見張塔からずっと」、「天国への扉」歌詞和訳)他多数の楽曲により、1962年のレコードデビュー以来半世紀以上にわたり多大なる影響を人々に与えてきた。現在でも、「ネヴァー・エンディング・ツアー」と呼ばれる年間100公演ほどのライブ活動を中心にして活躍している。

(ボブ・デイランの歌詞の和訳をしているブログ見つけました: 訳が正しいかどうかは各自で判断してね。英語だからできるでしょ。 http://kashiwayaku.net/bobdylan/

グラミー賞アカデミー賞をはじめ数々の賞を受賞し、ロックの殿堂入りも果たしている。また長年の活動により、2012年大統領自由勲章を受章している。そのほか、2008年には「卓越した詩の力による作詞がポピュラー・ミュージックとアメリカ文化に大きな影響与えた」としてピューリッツァー賞特別賞を、2016年に歌手としては初めてのノーベル文学賞を受賞。

 

人物

しばしば「世代の代弁者」と崇められ、メッセージソングやプロテストソングの旗手と評される(たとえば、ライオネル・リッチーは「時事的な歌に運命を開いた人」とボブを紹介している)。しかしながら、このようなことを本人は迷惑に感じており、同世代については「ほとんど共通するものも無いし、知らない」と述べ、自分の詩が勝手に解釈され、運動の象徴として扱われることに辟易していると明かす。自身の関心事は「平凡な家庭を築く」「自分の子供の少年野球と誕生日パーティー」と述べている[8]

セント・アンドルーズ大学や、米プリンストン大学は、彼に名誉博士号を与えている。「現行の音楽をすべて忘れて、ジョン・キーツメルヴィルを読んだり、ウディ・ガスリーロバート・ジョンソンを聴くべし」と後進のアーティストに提言している。

 

 

ルモンド・フランス   Bob Dylan, Prix Nobel de littérature 2016(野暮用があってすぐには訳せません。気長に待っていてください)

 http://www.lemonde.fr/prix-nobel/article/2016/10/13/le-prix-nobel-de-litterature-2016-est-decerne-a-bob-dylan_5013052_1772031.html

 

L’Académie suédoise a choisi de récompenser le musicien et poète américain « pour avoir créé […] de nouveaux modes d’expression poétique ».

LE MONDE |13.10.2016 à 13h04 • Mis à jour le13.10.2016 à 15h34

Abonnez vous à partir de 1 € Réagir Ajouter

image: http://s2.lemde.fr/image/2016/10/13/534x0/5013056_6_1ed7_bob-dylan-a-los-angeles-en-janvier-2012_27a38a8e2355b15db16338af1ea7d67d.jpg

Bob Dylan, à Los Angeles, en janvier 2012. Bob Dylan, à Los Angeles, en janvier 2012. Christopher Polk / AFP

Le prix Nobel de littérature 2016 est décerné à Bob Dylan, 75 ans, « pour avoir créé dans le cadre de la grande tradition de la musique américaine de nouveaux modes d’expression poétique », a annoncé la secrétaire générale de l’Académie suédoise, Sara Danius. L’Américain, premier musicien à être récompensé par l’académie depuis la création du prix en 1901, succède à la Biélorusse Svetlana Alexievitch.

« Bob Dylan écrit une poésie pour l’oreille », a expliqué Mme Danius à la télévision publique SVT, affirmant que les membres de l’académie avaient manifesté « une grande cohésion » dans ce choix. « Il s’inscrit dans une longue tradition qui remonte à William Blake », le célèbre poète anglais mort en 1827, a-t-elle affirmé, citant Visions of Johanna et Chimes of Freedom.

« Il est extrêmement doué pour la rime. C’est un sampleur littéraire qui convoque la grande tradition et peut marier de façon absolument novatrice des musiques de genres différents, des textes de genres différents. »

image: http://s1.lemde.fr/image/2016/10/13/534x0/5013066_6_2790_livres-sur-bob-dylan-exposes-a-l-academie_4b0a40d25b966ccedfa86de5df0db781.jpg

Livres sur Bob Dylan exposés à l’Académie suédoise, à Stockholm, le 13 octobre. Livres sur Bob Dylan exposés à l’Académie suédoise, à Stockholm, le 13 octobre. JONATHAN NACKSTRAND / AFP

Une histoire de l’Amérique à lui seul

Dylan est une histoire de l’Amérique à lui seul, synthétisant dans son œuvre la poésie surréaliste de la beat generation, l’austérité militante du folk, la complainte du blues, l’énergie révoltée du rock et la chronique de la vie quotidienne propre à la country.

Présentée par l’Académie suédoise comme une « icône », la légende du folk a sorti son 37e album, Fallen Angels, en mars. A l’occasion d’une cérémonie de remise de trophées, organisée en 2015, l’auteur-compositeur était revenu sur son parcours :

« Les chansons ne sont pas apparues par magie, je ne les ai pas fabriquées à partir de rien. J’ai appris à écrire des paroles en écoutant des chansons folk. Et je les ai jouées (…), je n’ai rien chanté d’autre que des folk songs, et elles m’ont ouvert le code pour tout ce qui est de bonne chasse, tout ce qui appartient à tout le monde. »

A cette occasion, il avait aussi défendu sa voix : « Mes critiques disent que je mutile mes mélodies, que je rends mes chansons méconnaissables. Vraiment ? (…) Sam Cooke [chanteur de rhythm’n’blues à la voix d’ange] a répondu ceci quand on lui a dit qu’il avait une belle voix : “c’est très gentil à vous, mais les voix ne doivent pas être jugées en fonction de leur joliesse. Elles ne comptent que si elles vous convainquent qu’elles disent la vérité”»

Lire notre critique de « Fallen Angels » :   Bob Dylan dans l’ombre de Frank Sinatra

Des textes politiques

Depuis des années, le nom de Bob Dylan revenait souvent mais peu d’experts s’attendaient à ce que l’académie franchisse le pas de récompenser un chanteur aussi populaire que lui. Né le 24 mai 1941, à Duluth, dans le Minnesota, l’artiste a grandi dans une famille juive de la classe moyenne. Dans sa jeunesse, comme la plupart des adolescents américains, Bob Dylan tombe sous le charme du rock avec Elvis Presley et Jerry Lee Lewis avant de former son propre groupe.

En 1959, étudiant à l’université de Minneapolis, il découvre les pionniers du blues, du country et du folk : Robert Johnson, Hank Williams et Woody Guthrie. En 1961, il abandonne ses études et déménage à New York pour fréquenter la scène musicale embryonnaire de Greenwich Village. C’est à cette époque que Robert Allen Zimmerman adopte comme nom de scène Bob Dylan, qui sera aussi le titre de son premier album. Sorti en 1962, celui-ci est un fiasco.

La percée se produit un an plus tard avec l’album The Freewheelin’Bob Dylan et ses deux titres folk de protestation : Blowin’ in the Wind, chanson pacifiste qui sera un hymne des années 1960 contre la guerre au Vietnam, et A Hard Rain’s A-Gonna Fall. En 1963, il participe à la marche sur Washington autour de Martin Luther King.

A partir de la fin des années 1960, il se détache de plus en plus des fans de folk et des milieux de gauche, refusant d’être l’étendard des contestations et des luttes de l’époque. Depuis les années 80, son extraordinaire créativité s’est tarie, mais il parcourt la route sans relâche, sans toujours convaincre. A l’été 2012, il s’est produit au festival des Vieilles Charrues, en France, où sa prestation a déçu.

Lire aussi :   En Californie, papy-rockers et baby-boomers crient dans le désert

« Un pouvoir poétique extraordinaire »

Décidément habitué à être là où ne l’attend pas, il a aussi reçu en 2008 le prix Pulitzer, qui récompense traditionnellement des travaux journalistiques. Il avait été distingué, selon les mots du jury, « pour son profond impact sur la musique populaire et la culture américaine, à travers des compositions lyriques au pouvoir poétique extraordinaire ».

Bien qu’il n’ait signé qu’un petit nombre de grands albums après l’apothéose créative des années 1965-1975, il reste, au même titre que le tandem Lennon-McCartney, l’un des chanteurs-auteurs-compositeurs les plus influents de l’histoire de la musique, maintes fois recopié, jamais égalé.

C’est le premier Américain à obtenir le prix Nobel de littérature depuis Toni Morrison, en 1992. Le prix Nobel s’accompagne d’une récompense de huit millions de couronnes suédoises (822 000 euros).

>> Retrouvez toutes les paroles des chansons de Bob Dylan en anglais et en français

image: http://s2.lemde.fr/image/2016/10/13/534x0/5013067_4_3a22_en-1966-a-new-york_8261373242afd1553c7d06c45e0ebce5.jpg

En 1966 à New York. En 1966 à New York. STF / AFP

Bob Dylan en dix dates

24 mai 1941 : naissance de Robert Zimmerman à Duluth (Minnesota).

1962 : il publie son premier album, Bob Dylan.

1963 : il enregistre l’hymne pacifiste Blowin’in the Wind.

28 août 1963 : il participe à la grande marche sur Washington pour les droits civiques et chante après le discours de Martin Luther King.

1965 : il déroute ses fans en passant du folk acoustique au rock électrique avec l’album Bringing it All Back Home. Et se fait huer au festival folk de Newport.

1966 : il publie l’album Blonde on Blonde, considéré comme son chef-d’œuvre.

30 juillet 1966 : accident de moto qui l’écarte de la scène pendant trois ans.

1979 : il se convertit au christianisme.

1988 : il commence son never ending tour (« tournée sans fin »), expression inventée par la critique pour qualifier une tournée quasiment ininterrompue jusqu’à ce jour.

2008 : il obtient le prix Pulitzer de musique.

Mai 2016 : il publie son dernier album en date, Fallen Angels, composé de reprises de Frank Sinatra.


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/prix-nobel/article/2016/10/13/le-prix-nobel-de-litterature-2016-est-decerne-a-bob-dylan_5013052_1772031.html#QxQRegCPzlLMMBpd.99
ジャンル:
ウェブログ
コメント   この記事についてブログを書く
この記事をはてなブックマークに追加
« 南スーダンで暴力増加、国連... | トップ | プミポン国王の遺体、王宮へ ... »
最近の画像もっと見る

コメントを投稿

ブログ作成者から承認されるまでコメントは反映されません。

コメント利用規約に同意の上コメント投稿を行ってください。

数字4桁を入力し、投稿ボタンを押してください。

あわせて読む

トラックバック

この記事のトラックバック  Ping-URL
ブログ作成者から承認されるまでトラックバックは反映されません。